Maurice Kamto séquestré à l’hôtel Vallée des Princes : Voici les conditions pour le libérer

Le Président du MRC Maurice Kamto est séquestré depuis plus de 24 heures à l’hôtel Vallée des Princes de Douala.
A Douala depuis mardi passé pour rencontrer les prisonniers politiques de son parti, sa chambre a été assiégée par des forces de sécurité.

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun avait prévu le jour suivant tenir une séance de dédicace de ses deniers ouvrages au restaurant la chaumière de Bonapriso.

Seulement, l’hôtel où séjourne le principal opposant au régime de Paul Biya va être pris d’assaut par les forces de sécurité.

Finalement, personne n’entrera, personne ne sortira. Maurice Kamto se trouvera ainsi séquestré, ceci en violation flagrante et systémique de ses droits et surtout les libertés fondamentales, la Charte Africaine, et tous les autres instruments internationaux librement signé et ratifié par le Cameroun.

Comme condition de libération, il a été signifié à Maurice Kamto d’accepter de quitter rapidement la ville, et être conduit manu militari à Yaoundé par les force de sécurité.

Bien plus, Maurice Kamto ne devrait plus séjourner dans la capitale économique pendant un bon bout de temps.

Mais à en croire son détracteur Pf Jean Gatsi, l’opposant cherche juste désespérément à se faire remarquer et à jeter l’opprobre sur le régime d’Etoudi.