Apologie du crime / Affaire Doumbourou Sow : Moustapha Niasse se dédouane et exclut l’auto-saisine de l’Hémicycle !

 Dans le cadre de l’affaire Aliou Doumbourou Sow, ce député accusé d’incitation à la haine, le Président de l’Assemblée Nationale a été saisi par les parlementaires, notamment ceuxw de l’opposition, pour exiger la démission de leur collègue.

Dans une déclaration faite ce jeudi 15 octobre 2020, le Président de l’Assemblée Nationale du Sénégal, Moustapha Niasse, a déclaré que le Parlement ne peut s’autosaisir de cette affaire, actuellement au cœur de tous les débats politiques.

Pour cause, l'Assemblée ne peut le faire que dans les cas où elle en a la compétence, parallèlement, elle ne peut donc remplacer ni le Conseil constitutionnel ni la cour suprême.

Ces propos tenus lors de l’ouverture de la session unique 2020-2021 de l’hémicycle, fait suite à la saisine écrite par le député Malick Gueye et les demandes orales des députés de l’opposition.
Ces derniers réclamaient de leur collègue Aliou Dembourou Sow de l’APR assortie d’une résolution votée par toutes les composantes de l’Assemblée.

Pour les faits, le député de Ranérou, a suscité les vives indignations de l’opinion publique, lors d’un discours tenu en public il y’a de cela quelques jours.
Face à son auditoire, Aliou Doumbourou Sow a appelé ses congénères de l’ethnie Peulh, à s’armer de machettes, pour en découdre à quiconque voudrait se dresser contre un troisième mandat de Macky Sall.