17 ans déjà que le N°17 des Lions Marc-Vivien Foé tombait au stade de Gerland

Il était une fois Marc-Vivien Foé ! Des souvenirs vivaces et douloureux 17 ans après ! 



Ancien joueur du RC Lens, Marc-Vivien Foé disputait la demi-finale de la coupe des Confédérations Cameroun-Colombie, le 26 juin 2003. En plein match, le Camerounais s?écroule sur le terrain victime d?un malaise.

Quelques minutes, plus tard, le joueur décède d?une crise cardiaque. On découvre alors que le joueur avait une malformation du c?ur et plus précisément une hypertrophie cardiaque. 

La disparition du joueur provoque une vague d?émotion dans le monde entier. Du Cameroun à Lens en passant par Lyon, Manchester City et West Ham, ses anciens clubs, de nombreux hommages sont organisés. Au RC Lens, le numéro 17 du joueur est retiré de l?effectif et une grande fresque est dessiné aux alentours du stade Bollaert sur l?allée « Marc Vivien Foé ». Au delà du très bon joueur, on retiendra du natif de Yaoundé, un être extrêmement sympathique et simple.


Juste après sa mort, c?est un Gervais Martel très touché qui témoignera en juin 2003 : « Je me souviens comment on a été le chercher au Cameroun avec Jean-Luc Lamarche. C?est avec Lens qu?il a découvert le Football européen? On lui doit beaucoup. Sans lui, on n?aurait jamais eu le titre, en 1998. Il a été extraordinaire? L?homme aussi était extraordinaire. Après son départ, il est toujours resté en contact avec nous? Il m?envoyait, à chaque fois, un maillot de son nouveau club? »